Partagez | 
 

 Liam Pratt-Zimmery ♣ Quand la vie bascule en 10 secondes ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Liam Pratt-Zimmery


Ϟ CHIOT Ϟ Membre ϞLa vie s'arrête face à la peur de l'inconnu

Messages : 59

MessageSujet: Liam Pratt-Zimmery ♣ Quand la vie bascule en 10 secondes ♠   Ven 2 Déc - 15:48


Liam Pratt-Zimmery
Feat. Mackenzie Foy

Âge : 17 ans
Date & Lieu de naissance : 9 mai à Londres
Nationalité : Anglaise
Orientation sexuelle : Hétéro
Statut civil : Orpheline
Situation familiale : Viens de perdre ses parents
Quartier Résidentiel : Très bonne question
Profession ou étude : Arrête ses études
Gangs : ...
Peine de prison : ...
Signes particuliers : •A le bracelet bleu électrique de son père à son poignet droit et la la montre de sa mère à gauche • Ne peut pas passer une journée sans musique • A besoin de son café le matin • Mange le dessert en début de repas•
Personnage Inventé/Scénario : Inventé
Groupe : ...
200*320


11 octobre 2016 14h00

Passant la porte que me tient Sean, j'entre dans ma maison comme une loque. Laissant tomber mon sac à main, j'envoie valser mes talons qui me font mal au pied dans l'entrée. Tirant sur la pince, je libère mes cheveux tout en allant vers le salon. Me laissant tomber dans le divan, j'essuie une nouvelle fois mes joues.

Remerciant Lucy, la mère de Sean qui me tend une tasse fumante, je bois une gorgée du thé alors que son fils me pose une couverture sur les épaules. "Vous n'êtes pas obligé d'être si gentil et de faire tous ça" Depuis hier soir, ils sont aux petits soins, plus que depuis une semaine avec moi.

Ce matin Sean est venu me chercher dans son costume noir et m'a tenu tout le long de la cérémonie. Lorsque je me suis effondré au cimetière, il m'a retenu contre lui et sa mère à vérifier ma dextro, de peur que je ne tombe dans les pommes. "Ne dis pas n'importe quoi voyons !" Levant les yeux vers le père de famille, je lui offre un sourie en coin avant de fondre de nouveau en larmes. Sentant Sean m'attirer contre lui, je m'agrippe à lui.

Je n'ai plus de papa, c'est terminer. Plus de présence masculine dans ma vie. Plus de cadeaux lorsqu'il était en déplacement, plus de chaussures impeccablement alignées à son retour, plus cette odeur de caramel quand il faisait des crèmes brûlées, plus le son de sa voiture dans l'allée quand il rentrait, plus de bisous au sommet de ma tête quand il me souhaiter bonne nuit, plus de cahiers de partitions ou de coffret de crayon pour le dessin. Il ne me jettera plus ses clefs de voiture en me souhaitant une bonne journée avec les copines dans les boutiques.

Pleurant dans les bras de mon ami, je me recule vivement de son étreinte en cherchant ma respiration. Essayant de trouver l'air, je me lève alors que la panique m'envahit. Posant les mains à plats sur le guéridon, j'essaie de respirer alors qu'un sifflement sort de ma bouche. Soufflant aussi longtemps que possible, je prends ma respiration, mais l'air reste bloquer en travers de ma gorge sans arriver à mes poumons. "Liam calme toi, tu fais une crise !" Me tournant vers Sean qui s'est levé à son tour, je regarde autour de moi, cherchant une solution alors que mon cœur bat de plus en plus vite dans ma poitrine.

Agrippant le bord du meuble, je serre mes mains à m'en faire blanchir les jointures. Sentant les mains de Sean dans mes cheveux, je laisse ses doigts défaire un peu plus ma coiffure avant de se promener dans ma chevelure. Fermant les yeux, j'ai un hoquet alors que la douleur est de plus en plus forte. Mes muscles commencent à se tétaniser, petit à petit. Mes mollets, les genoux, mes cuisses, mes bras. Me laissant glisser sur le sol, je me recroqueville sur moi-même, contre mon grès. Sentant la main de Sean accompagner ma tête sur le parquet, j'entends des paroles, sans en comprendre le sens. Ca bouge autour de moi, ramenant mes genoux contre moi, je ne suis plus rien sur le sol du salon, juste un être qui manque d'air et qui étouffe de l'intérieur.....

Tout est clame, pas un bruit, juste le son régulier du balancier de l'horloge. L'écoutant, un moment, j'ouvre finalement les yeux. La lumière est tamisée et sous moi, je sens le divan. Avalant ce qu'il me reste de salive dans ma bouche, je la trouve sèche, un goût de sang dedans et j'ai mal. Mon corps n'est que douleur à cet instant. "Ne bouge pas, elle a duré plus longtemps que d'habitude." Laissant Sean mettre un coussin sous ma tête avec douceur, je regarde autour de moi pour voir les rideaux du salon tirés. "Combien de temps ?" "Un peu plus de 45 minutes"

Portant ma main à mon visage, je me gratte l'œil gauche. Ce simple geste me coûte, je suis épuisé, vidé de toute énergie. Voyant Sean tendre la main vers la table basse, je le laisse me donner de l'eau sucrée qu'il a préparé dans un verre. "T'es parents sont partis ?"J'ai dû leur faire peur à faire une crise. Ce n'est pas dans mes habitudes d'en faire face aux gens, mais Sean est l'une des rares exceptions. Cela fait longtemps que je n'en ai pas fait, mais depuis quelques jours, elles sont de plus en plus nombreuses. J'arrive à les conternirs; enfin du moins j'y arrivais avant celle-là.... "Ils sont partis après m'avoir aidé à t'installer quand tu es tombé dans les pommes, maman à eu peur pour toi."Je me mords la joue en jurant que j'irais voir sa mère une fois que j'irais mieux, pour m'excuser. Buvant un peu d'eau, je soupire, profitant de pouvoir respirer sans entraves. "Merci...." Regardant Sean, je lui offre un sourie en coin alors qu'il m'embrasse sur le front "Toujours là, tu le sais bien"

Fermant les yeux, je laisse passer une larme qui se perd dans mon cou. "Repose-toi, je t'aiderai à aller dans ton lit après" Le laissant se lever, je m'enroule dans le plaid qu'il dépose sur moi et le regarde partir apeuré. "T'en fais pas, je reviens, je vais juste dans le couloir"
Le voyant revenir aussi vite, j'ai un soupir quand je le vois arriver avec sa guitare. Le regardant s'installer dans le fauteuil prés de moi, je lève les yeux vers mon ami alors que ses doigts glissent avec aisance sur les cordes. Fermant les yeux, je laisse les notes de "Bitter Sweet Symphonie" me bercer. 

18 Novembre 2015 03h14

Tournant dans les draps, je me mets sur la gauche, puis sur la droite avant de revenir sur le dos. Les yeux grands ouverts, je fixe le plafond alors que Sean bouge un peu prés de moi. Tournant la tête pour voir son visage à moitié dans l'oreiller, je garde un soupir. Je n'arrive pas à dormir et ça depuis presque deux heures. Tout est calme dans sa chambre, la seule source de lumière est le lampadaire de la rue qui éclaire la pièce d'ombres d'arbres et de branches. "T'arrives pas à dormir ?" Me tournant de nouveau vers lui, je vois ses yeux ouverts, en train de me fixer. Lui répondant par un signe de tête, je me mets sur mon flanc droit pour lui faire face, le bras plié sous ma tête. "Qu'est-ce qu'il t'arrive pour que tu ne dormes pas ?" Ayant un haussement d'épaule, j'ai envie de lui dire que toute ma vie depuis plus d'une semaine m'empêche de dormir. "J'ai du mal à encaisser que à présent je soit seul, sans personne... Plus de parents"

Lors de la lecture du testament qui à eu lieux avant-hier, j'ai appris que le souhait de ma mère était que j'aille vivre à SF où la boutique de mon grand-père paternel était encore debout.
"Peut-être parce qu'elle a confiance en toi, et qu'elle pense que c'est la meilleure solution."
Soupirant pour de bon, je détourne le regard sans trop savoir quoi en penser. "J'ai pas envie d'y aller.... Je vais devoir vivre dans une ville dont la seule chose que je connais en dehors de son adresse, c'est ce que me dis mon GPS !" "Si tu as besoin pour cacher un corps je suis la de toute façon" Ayant un sourire malgré moi, je bouscule Sean qui lui sourit franchement. "Non, mais sans déconner Liam, si ta mère a voulu ça, c'est pour ton bien dit toi. Rien de plus. Et puis tu ne vas pas vivre éternellement là-bas." Le laissant mettre en arrière une de mes mèches de cheveux, je me gratte l'œil en essayant de contenir mes larmes. J'en ai marre, tout me saoule et encore plus depuis la lecture de ce fichu papier.  "Tu veux que je reste un peu plus ?" Levant la tête vers Sean, je lui réponds d'un signe négatif de la tête. "Non ne t'en fais pas, ça va aller."

Il est resté plus longtemps que le week-end prévu alors je ne peux pas lui demander ça. Il à cour à la fac d'une ville voisine, mais il ne rentre qu'un week-end sur deux, voir trois. Le fait qu'il soit resté plus pour moi est déjà énorme alors je ne peux pas lui demander ça. En plus demain, c'est le 19.... "T'es adorable d'être resté plus longtemps alors ça va aller." Le poussant sur le dos, je me glisse d'office dans ses bras alors qu'il ne me repousse pas. Entre Sean et moi, c'est 12 ans d'amitié, 12 ans de noël passer ensemble avec nos parents, 12 ans d'été à jouer dans la rue ou à dormir chez l'autre. Malgré nos années d'écart, il a toujours était là pour moi, comme le grand-frère que je n'ai jamais eu. L'ami toujours solide et stable.
Sentant ses lèvres sur ma tête, je ferme les yeux alors qu'il joue avec mes cheveux. "Dors à présent Liam, demain va être une longue journée...."

19 novembre 2016 17,34

Fermant le coffre de la voiture, je fais demi-tour sur mes talons et rejoint Sean qui arrive vers moi depuis l'autre côté de la route. "T'as bien fermé le coffre ?" Haussant un sourcil, je le regarde comme si j'étais plus blonde et stupide que je ne suis. "Je ne fais que demander !"

Ne voulant pas faire mes sacs pour aller chez mon oncle, Sean les as fait à ma place et à charger ma voiture. J'en ai fait autant avec ses affaires de fac, j'espère que je n'ai rien oublié, ça pourrait le forcer à revenir. "Tu m'appelles quand t'arrives ?" Le voyant joué avec mes clefs, il me les tend alors que je lui rends les siennes où j'ai ajouté une autre clef qu'il remarque assez vite "Qu'est-ce que c'est ?" "La clef de la maison, au cas, tu aurais besoin de venir, tes parents en ont une ; alors je me suis dit que tu pourrais en avoir une, toi aussi." Ce matin après mon réveil, je me suis dépêché d'aller en faire un double pour lui donner. Je ne sais pas vraiment s'il va s'en servir, mais au moins je suis rassuré d'un certain côté en me disant qu'il en a une.

J'aime pas lui dire au revoir, ça me fait toujours bizarre. Ok il part juste pour la fac et ses cours, mais je n'aime pas, encore moins depuis tout ça et le fait que je dois aller chez mon oncle. Pour le coup ce n'est plus le garçon d'en face. Me réfugiant dans ses bras, je me colle autant que possible contre lui en fermant les yeux. "Jure-moi quelque chose Lola..." Me glisse-t-il à l'oreille alors que je m'écarte un peu. Ce n'est pas le genre de Sean de me demander ça, ça doit être important. "Primo n'arrête pas le dessin, secondo envoie moi des mails et des sms quand tu veux, appel si tu as besoin, tercio met autre chose que du noir s'il te plaît. Ça fait rassortir la blancheur de ta peau et on dirait que tu es malade." Rigolent, je lui jure tout ce qu'il veut alors que je profite de nos dernières minutes à nous.

"Allez, allons-y sinon on ne va jamais partir" Me décollant à contre grès de ses bras, je garde sa main un bref instant dans la mienne. Jouant avec nos doigts, je me hisse sur la pointe des pieds, effleure ses lèvres des miennes avant de retoucher le sol "Ça ne veux rien dire...Ne te retourne pas surtout. "L'embrassant sur la joue, je recule, coupe le contact de nos mains et part vers ma voiture sachant qu'il en fait autant.

Montant derrière le volant, je mets le contact et regarde mon meilleur ami démarre sa voiture. Tournant la clef, je me mords la lèvre inférieure avant de regarder le siège à côté de moi ou Polochon mon poisson rouge est installé avec la ceinture. Fronçant les sourcils, je prends l'enveloppe ou une simple carte est glissée dedans : "N'oublie pas que je t'aime. S" La portant à mes lèvres, j'ai un sourire en coin alors que le parfum de Sean est imprégné sur le papier.

Enlevant le frein à main, je passe la vitesse et nous quittons le quartier, lui part pour le nord, moi par le sud. 


Derrière le personnage
180*102

PRENOM / SURNOM(S) : Jazz AGE DE TA CELEBRITE : 16 ans PRESENCE SUR LE FORUM : Souvent OU AS-TU CONNU LE FORUM : Secret POURQUOI T'ÊTRE INSCRIT : Pourquoi pas?! CREDITS : Crush et Gloup Gloum
CODE DU REGLEMENT :

(c) Va5l


Dernière édition par Liam Pratt-Zimmery le Ven 2 Déc - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brooke Carter




Age : 21
Date de naissance : 26/03/1996
Quartier Résidentiel : Pas loin d'une personne
Emploi/Etude : Étudiante à la fac
Messages : 140

MessageSujet: Re: Liam Pratt-Zimmery ♣ Quand la vie bascule en 10 secondes ♠   Ven 2 Déc - 16:10

Bienvenue parmi nous Liam Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Liam Pratt-Zimmery


Ϟ CHIOT Ϟ Membre ϞLa vie s'arrête face à la peur de l'inconnu

Messages : 59

MessageSujet: Re: Liam Pratt-Zimmery ♣ Quand la vie bascule en 10 secondes ♠   Ven 2 Déc - 16:16

Merci beaucoup Brooke, c'est gentil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jax Stone


Ϟ LION Ϟ Fonda Ϟ the king baby

Age : 40
Date de naissance : 05/02/1977
Quartier Résidentiel : Presidio Heights (Northside)
Emploi/Etude : Photographe & Héritier
Messages : 54

MessageSujet: Re: Liam Pratt-Zimmery ♣ Quand la vie bascule en 10 secondes ♠   Ven 2 Déc - 20:56


Une petite orpheline j’espère que tu trouvera vite tes repères parmis nous car :







- Tu es validé !!! -







Bienvenue dans l'aventure San Francisco Secret ! Tu es officiellement validé. Avant de jouer, néanmoins, pour ne pas faire faire de crise cardiaque à l'équipe, tu es prié de remplir ton profil, mais aussi quelques bottins. Pour ce faire, il faudra poster dans ces endroit : ici pour ton avatar - ici pour ton prénom et ton nom - ici pour ton statut civil - ici pour ton habitation - ici pour ton métier - ici si tu es à l'université - ici si tu fait parti d'un gang - ici si tu es en prison !
-
Bien ! Maintenant que tu es bien ancré dans le forum, tu pourras passer à la suite. N'oublie pas de créet ton carnet d'adresses ici pour que tu puisses y mettre tes amis, tes ennemis. Ainsi que ton journal de bord ici pour savoir où tu en es dans les rp... Bon après bien sûr tu peux créer ta fiche gestion du personnage (qui te permet de parler un peu de ton perso), créer ton moyen de communication, téléphone, mail... et pour finir faire tes scénarios... Mais tu peux aussi tout simplement passé au rp et surtout amuses-toi !


A bientôt dans l'aventure !

Enfin, si tu as des questions et des suggestions, n'hésite pas à te rendre dans ce sujet pour solliciter l'équipe. Tu peux aussi te faire parrainer si tu te sens un peu perdu dans l'immensité du forum



PS : Si tu as un peu de mal au début, on te conseille de consulter le guide du débutant qui récapitulera les liens utiles au jeu et t'aidera si tu te perds un peu dans tout ça !








L'aventure t'attend !!!

@ Pomme Ecarlate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Liam Pratt-Zimmery ♣ Quand la vie bascule en 10 secondes ♠   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liam Pratt-Zimmery ♣ Quand la vie bascule en 10 secondes ♠
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Secret :: Bienvenue à San Francisco :: Vos Papiers s'il vous plait ! :: Papiers Officiels-
Sauter vers: