Partagez | 
 

 Jules Onaglia -Ma vie n'est que sang et bloc opératoire-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jules Onaglia


Ϟ FOURMI Ϟ Membre Ϟ L'équilibre est à mi-chemin entre les deux extrêmes

Messages : 19

MessageSujet: Jules Onaglia -Ma vie n'est que sang et bloc opératoire-   Ven 2 Déc - 17:02


Jules Onaglia
Feat. Zooey Deschanel

Âge : 29 ans
Date & Lieu de naissance : 27 janvier 1987 à Vencouver
Nationalité : Canadienne
Orientation sexuelle : Hétéro
Statut civil : Célibataire
Situation familiale : Mariée au bloc opératoire
Quartier Résidentiel : ...
Profession ou étude : Chirurgien
Gangs : ...
Peine de prison : ...
Signes particuliers : ...
Personnage Inventé/Scénario : inventé
Groupe : Fourmis ou Suricates
200*320


Sur la table d’opération, un élagueur de 47 ans et père, tombé de l’arbre, la chute entraînant la rupture d'une artère cérébrale créant une hémorragie à l'origine d'un hématome. Le temps d’arriver à l’hôpital ou il serait pris en urgence par Samuel et Jules,  le début d’un œdème voyait le jour autour de l'hématome et son volume continuerait de s’accroître de 75 % dans les 24 premières heures. Jules avait été chargé du scanner, c’était elle qui avait repérer l’hématome dans le cervelet. Il était donc normal qu’elle assiste à l’opération de son patient. C’était une véritable chance que la localisation à l'angiographie démontre que l’hématome était accessible au geste chirurgical car celui-ci devait être évacués en urgence, il compressait la boite crânienne et menaçait le pronostic vital.

« Je procède à l’incision du périoste » Expliquât docteur Ferguson en se servant du bistouri électrique. Sous les aspirations de sang de l’infirmière de bloc, la blancheur de la boité craniène commençait à apparaître. Jules fasciner regarda le l’homme prendre ensuite la perceuses pour percer quatre trous utiles à la trépanation crânienne. Il fallait le faire rapidement pour permettre une décompression parfaite sans risque pour le patient. Avec la scie chirurgicale il relia les points entre eux. Mais une fois qu’il ne restait plus qu’à retirer le fragment crânien Jules remarqua le monitoring s’emballer : « Les constantes du patient sont en train de se dégradées … » « Infirmière préparer vous pour l’aspiration de l’hémorragie, il ne faut pas traîner ! » Fit Ferguson. Au-dessus du crane de l’élagueur les quatre mains du chirurgien et de l’assistante s’afféraient. La craniectomie devait être effectué le plus rapidement possible avant que le patient s’enfonce. Avec une pince chirurgicale la parcelle osseuse fut retirer et l’infirmière pu agir directement avec la sonde d’aspiration. Une fois le maximum de sang évacué on pouvait clairement voir quels vaisseaux cautériser pour stopper l’hémorragie.  « Grahamm venez par là … »  « Monsieur ? » Demanda Jules d’un ton surpris en voyant qu’il lui tendait le bistouri électrique.   « Nous sommes dans un hôpital universitaire n’est-ce pas, ne refuser pas l’occasion que je vous offre … » Jules acquiesça de la tête, un sourire cacher derrière son masque. Ce n’était pas la première fois qu’elle cautérisait des vaisseaux mais dans un cerveau si ! Respirant un grand coup elle prit la place du neurologue et cautérisa en douceur et proprement le premier vaisseau situé au niveau du lobe pariétal. Alors qu’elle approchait le bistouri du second saignement les bip des machines indiquant l’état du patient sonnèrent.  « Qu’est-ce qu’il se passe, son cerveau devient bleu ! »  « Pousser vous, c’est une nouvelle hémorragie » dit-il à Jules avant de se tourner vers l’infirmière de bloc  «  Passer 100 de mannitol » les minutes qui suivirent fut les plus longue que Jules n’eu jamais connu. Ce sentant coupable elle regarda les autres différés autour du patient  pour essayer de lui sauver la vie mais au bout de 10 minutes tout le monde s’arrêta sur l’ordre du chirurgien.  « Docteur Ferguson … » commença Jules avant que celui-ci ne l’interrompe  « Vous n’y êtes pour rien il fait une dissection carotidienne, on ne pouvait rien faire. » « Mais … »  « Il avait un AVC massif et puis la perfusion sanguine cérébrale a été interrompue et n’as pu être restauré. Même si vous aviez eu le temps de cautériser les vaisseaux la dissection carotidienne qui as suivit à entrainer une la perte irréversible de la fonction cérébrale du patient vous comprenez ? » Jules regarda le corps sur la table avant de répondre :  « Mort cérébrale oui j’ai compris. » Pas de décès à prononcer, mais cela ne soulageât pas Jules pour autant. Si la famille le décidait de le maintenir en vie cela pouvait durer des années. Elle n’avait toujours pas pris l’habitude de perdre des patients.
Certains internes à force d’être en contact avec la mort avait développé une carapace de froideur. Jules elle éprouvait toujours autant de peine, comme au premier décès. Car oui pour elle l’homme était bel et bien mort. La mort cérébrale menait fatalement à la mort. On maintenait le corps en réanimation uniquement le temps de prendre une décision sur le don d’organe. Une fois la réanimation suspendues il y avait l'arrêt respiratoire, puis l'arrêt cardiaque, et enfin la mort de tous les tissus et organes par défaut d'apport en oxygène et nutriments.  « J’irais moi-même prévenir la famille » dit Ferguson. Sur l’accord de ses supérieurs Jules quitta le bloc et alla se laver les mains au lavabo après avoir préalablement retirer ses gants et son masque. Elle jeta son calo dans une poubelle approprié. Samuel la rejoint et il échangeât quelques mots pour la réconforter, elle avait fait de son mieux et elle savait que dans cette situation ça fessait du bien de l’entendre. Elle le remercia avec un sourire triste et sorti dans le couloir où elle traînât des pieds jusqu’au vestiaire, le temps d’y parvenir elle se rendit compte grâce à la grande horloge du hall qu’elle avait dépassé depuis longtemps l’heure qui sonnait le glas de sa fin de garde. Onaglia passa devant Else une infirmière d’une 50ène d’année qui semblait être perdue dans les dossiers des patients, des autorisations de sortie et autres paperasses en tout genre. Elle le regarda et elle sourit doucement sans rien demander, un autre jour Jules lui aurais proposé son aide. Mais même si personne ne l’attendait elle n’avait pas envie de rester une minute de plus ce soir entre ses murs blancs. Lorsque Jules sortit enfin de l’hôpital, habiller en civil, il était 21h passée, vingt minutes de transport plus tard la femme arriva à bonne destination.  




Derrière le personnage
180*102

PRENOM / SURNOM(S) : Clim AGE DE TA CELEBRITE :36 PRESENCE SUR LE FORUM : a voir OU AS-TU CONNU LE FORUM : Ah ah POURQUOI T'ÊTRE INSCRIT : 1, 2, 3 soleil CREDITS : google
CODE DU REGLEMENT :

(c) Va5l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brooke Carter




Age : 21
Date de naissance : 26/03/1996
Quartier Résidentiel : Pas loin d'une personne
Emploi/Etude : Étudiante à la fac
Messages : 140

MessageSujet: Re: Jules Onaglia -Ma vie n'est que sang et bloc opératoire-   Ven 2 Déc - 17:12

Bienvenue Jules Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jules Onaglia


Ϟ FOURMI Ϟ Membre Ϟ L'équilibre est à mi-chemin entre les deux extrêmes

Messages : 19

MessageSujet: Re: Jules Onaglia -Ma vie n'est que sang et bloc opératoire-   Ven 2 Déc - 17:14

Merci beaucoup Brooke. J'adore ton perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jax Stone


Ϟ LION Ϟ Fonda Ϟ the king baby

Age : 40
Date de naissance : 05/02/1977
Quartier Résidentiel : Presidio Heights (Northside)
Emploi/Etude : Photographe & Héritier
Messages : 54

MessageSujet: Re: Jules Onaglia -Ma vie n'est que sang et bloc opératoire-   Ven 2 Déc - 20:39


Oh oui charmante docteur viens me voir j'ai mon cœur qui ba trop fort pour toi. Allez comme on girl car :







- Tu es validé !!! -







Bienvenue dans l'aventure San Francisco Secret ! Tu es officiellement validé. Avant de jouer, néanmoins, pour ne pas faire faire de crise cardiaque à l'équipe, tu es prié de remplir ton profil, mais aussi quelques bottins. Pour ce faire, il faudra poster dans ces endroit : ici pour ton avatar - ici pour ton prénom et ton nom - ici pour ton statut civil - ici pour ton habitation - ici pour ton métier - ici si tu es à l'université - ici si tu fait parti d'un gang - ici si tu es en prison !
-
Bien ! Maintenant que tu es bien ancré dans le forum, tu pourras passer à la suite. N'oublie pas de créet ton carnet d'adresses ici pour que tu puisses y mettre tes amis, tes ennemis. Ainsi que ton journal de bord ici pour savoir où tu en es dans les rp... Bon après bien sûr tu peux créer ta fiche gestion du personnage (qui te permet de parler un peu de ton perso), créer ton moyen de communication, téléphone, mail... et pour finir faire tes scénarios... Mais tu peux aussi tout simplement passé au rp et surtout amuses-toi !


A bientôt dans l'aventure !

Enfin, si tu as des questions et des suggestions, n'hésite pas à te rendre dans ce sujet pour solliciter l'équipe. Tu peux aussi te faire parrainer si tu te sens un peu perdu dans l'immensité du forum



PS : Si tu as un peu de mal au début, on te conseille de consulter le guide du débutant qui récapitulera les liens utiles au jeu et t'aidera si tu te perds un peu dans tout ça !








L'aventure t'attend !!!

@ Pomme Ecarlate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jules Onaglia -Ma vie n'est que sang et bloc opératoire-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jules Onaglia -Ma vie n'est que sang et bloc opératoire-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Secret :: Bienvenue à San Francisco :: Vos Papiers s'il vous plait ! :: Papiers Officiels-
Sauter vers: